Home Mathématiques Mathématiques et littérature, Une fascination réciproque

Mathématiques et littérature, Une fascination réciproque

Mathématiques et littérature… deux mondes que l’on voudrait opposer et qui pourtant s’observent, dialoguent, s’inspirent mutuellement. 

D’Edgar Poe à Umberto Eco, de Lautréamont à Wislawa Szymborska, romanciers et poètes disent leur fascination pour les mathématiques, en émaillent leurs oeuvres, chantent leur beauté dans leurs vers. Avec Pascal, Lewis Carroll, Sophie K., Claude Berge, Douglas Hofstadter, … on découvre que l’on peut être à la fois bon mathématicien et belle plume. 

Et si l’arithmétique et la symétrie sculptent depuis toujours la poésie, oulipiens et autres tenants de l’écriture à contraintes ont plus récemment apporté la preuve que les mathématiques offrent deformidables outils de création littéraire. 

Télécharger